Entre novembre 2017 et janvier 2018, Solène Chirossel, ingénieure d’étude en design (Université de Nîmes) est allée à la rencontre du réseau d’acteurs de l’autonomie existant dans le Gard.

Cette phase d’immersion – faite sous la forme d’observations et d’entretiens exploratoires – nous a permis de comprendre, en situation, les usagers du futur service de la Ressource de l’autonomie (travailleur·euse·s sociaux·ales, personnes âgées et/ou en situation de handicap, aidant·e·s, professionnel·le·s de santé [médecins, kinés, infirmier·e·s, aide- soignant·e·s, etc.], ergothérapeutes, etc.), ainsi que leurs pratiques, leurs besoins et leurs attentes.

Il s’agissait pour nous d’être sur le terrain, chez les personnes bénéficiaires, au plus près de leur environnement de vie et auprès de leurs proches, mais également d’aller à la rencontre des professionnel·le·s et des structures existantes.

Les immersions se sont appuyées sur des observations sur le terrain, complétées d’entretiens semi-directifs. Suite aux observations, des parcours des individus ont été modélisés à l’aide d’outils particuliers (notamment des schémas/cartes de parcours de patient·e·s). Cette phase d’immersion dans le Gard, a été précédée de visites de structures afin de passer en revue tous les dispositifs équivalents existants (visites également de technicothèques et de recyclothèques dans d’autres départements).

L’immersion en cartes et en chiffres :

Entretiens des membres de l’équipe du service STA Grand-Nîmes.

Observation et/ou entretiens lors de visites à domicile auprès de personnes âgées et/ou en situation de handicap avec ou sans professionnel·le accompagnateur·trice