Le vendredi 20 juillet 2018, au sein des locaux de l’Université de Nîmes, notre équipe a organisé un second atelier de co-conception. L’objectif de ce dernier était de travailler sur les questions larges du repérage :

Comment repérer les personnes en situation à risque, d’isolement, de fragilité et/ou de précarité afin de favoriser leur accès aux aides et plus spécifiquement, aux aides techniques ?

Atelier de co-conception juillet 2018 – détails des outils de créativité. Crédits photos : Atelier LRDA ©Solène Chirossel.

Durant les premiers temps de la matinée, nous avons pris le temps de réfléchir aux acteurs et solutions existantes du repérage actuel sur le territoire du Gard. Puis la deuxième partie de l’atelier a été pensée sous la forme d’un plateau de jeu où différents personnages fictifs devaient évoluer afin de repérer les personnes isolées. L’objectif étaient de permettre à chacun·e de pouvoir imaginer des pistes de solution sans s’enfermer par ce que l’on connaît habituellement de par notre vie professionnelle et/ou personnelle. Ils/elles étaient libre d’imaginer tout ce qu’ils/elles souhaitaient sans aucune limite d’argent, de temps, d’espace etc.

Les participant·e·s ont alors été invités à s’immerger dans l’histoire imaginaire de la planète Enhamont :

 » Vous habitez sur la planète Enhamont, une petite planète verte en l’an 3030. Vous êtes 14 aliens à habiter le même cratère depuis plusieurs années. Le cratère 3.0 où vous vivez est très accueillant et de nombreuses activités y ont lieu. Seulement, durant les évènements organisés, certains Aliens manquent à l’appel. À chaque fois vous n’êtes que 10 présent·e·s. Des rumeurs racontent que certain·e·s absent·e·s ne sont plus tous jeunes… D’autres disent qu’ils/elles vivraient dans les montagnes reculées du cratère. Ou bien encore, qu’ils/elles n’ont jamais reçu de carton d’invitation aux évènements qui ont lieu. Autonome s’inquiète pour eux/elles et proposent aux 10 autres aliens présent·e·s de partir à leur recherche. Mais ils/elles n’ont aucune idée de qui ils/elles sont, d’où ils/elles se trouvent et encore moins de leurs besoins.

Imaginez comment Autonome et les 10 autres habitant·e·s du cratère vont pouvoir identifier les 4 aliens manquant afin de les impliquer à leur évènement du mois. À votre disposition, vous avez tous les moyens de communication, moyens de transport, moyens financiers que vous désirez.

Enhamont est certes une petite planète, mais elle est surtout la plus avancée, la plus innovante, la plus incroyable qu’il puisse exister dans la galaxie entière. »

L’atelier N°2 a permis de faire ressortir des pistes de solution qui seront retravailler puis directement expérimenter sur le terrain.

Cette phase du projet dite de co-conception fait suite à des phases d’immersion et de concertation (sur les différentes phases du projet, voir >> ici <<), elle se poursuivra à travers d’autres ateliers collaboratifs.

Le film de 2 minutes qui montre le déroulement de l’atelier :


L’atelier en images (toutes les images de l’atelier sont disponibles

>> ici <<):